Studio Trigger France
Choose your language FRJPEN

facebookTwitterGoogle +Youtube

Partenaires du studio

Ultra Super Pictures

Studio Sanzigen

Studio Ordet

Twitter

Works

Liens

QR CODE Studio Trigger France
Qu'est-ce qu'un QR Code ?
Petit code-barre intelligent vous permettant d'accéder facilement depuis votre mobile à notre site internet. Plus de clic, plus d'adresse web à retenir et à saisir...

Special

Zoom sur ... Little Witch Academia

Parce que toute petite elle a été fascinée par un spectacle de magie, Akko intègre la grande académie de sorcières. Contrairement à ses attentes, les cours se révèlent fort ennuyeux… Elle emploie donc toute son énergie à briser l'austérité ambiante, ce qui n’est pas du goût de tout le monde. Ses deux seules alliées sont Lotte et Sucy, ses camarades de chambre et amies fidèles. C’est alors que survient un terrible événement au cours duquel Akko réalise qu'elle détient, sans le vouloir, la clé permettant de sauver son école de la destruction.

Little Witch Academia

tag De gauche à droite : Sucy, Akko et Lotte, les trois héroïnes de Little Witch Academia

Produit par Naoko TSUTSUMI (堤尚子), Little Witch Academia (リトル・ウィッチ・アカデミア), est un court-métrage réalisé par Yō YOSHINARI (吉成曜) – s’étant illustré sur Gurren Lagann en tant que mecha designer – dans le cadre du programme Anime Mirai (アニメミライ).

Parmi les dix-huit propositions pour la session 2013, le comité de l'association JAniCA (Japan Animation Creators Association) –  créée en octobre 2007 pour dénoncer les conditions de vie difficiles des métiers de l'animation au Japon et fondateur du projet Anime Mirai – n'en a retenu que quatre. Après les studios Shirogumi, Telecom Animation Film, Answer Studio et Production I.G. en 2012, se sont donc les projets des studios Gonzo, Trigger, Pierrot et Madhouse qui ont été retenus.

De la fluidité de l’animation en passant par les excellentes musiques de la compositrice Michiru ŌSHIMA (大島ミチル) – ayant œuvrée dans le passé sur la première adaptation du manga Fullmetal Alchmist –, appuyé par un scénario simple mais efficace de Masahiko ŌTSUKA (大塚雅彦), cette animation nous émerveille aussi par ses personnages expressifs et touchants. Une véritable prouesse ! L’empreinte du réalisateur se ressent dans le moindre détail offrant à cette œuvre une richesse rarement égalée. Ce dernier avait alors eu l'occasion d'occuper ce poste pour la première fois, lorsqu’il était encore membre du studio Gainax, sur l'un des clips de Gurren Lagann (All You Bastards, Get Fired Up!!!).

En intégrant le projet Anime Mirai, le studio Trigger – qui n’avait pas encore réellement eu l’occasion de prouver ses compétences – nous offre un anime à la hauteur de nos espérances. Véritable friandise dont on se délecte avec plaisir, le seul défaut de Little Witch Academia serait peut-être sa trop courte durée. Le succès de cet opus permettra-t-il au studio Trigger de se lancer dans une adaptation en série télévisée ? Seul l’avenir nous le dira.

Little Witch Academia

tag Les différentes équipes techniques du projet Anime Mirai (Février 2013)

Interview

En février dernier, nous avons profité de la venue en France d'une partie des membres du studio Trigger pour les rencontrer et les questionner au sujet de Little Witch Academia.

01Quelle est la raison de ce déplacement en France et pourquoi votre choix s’est-il finalement porté sur ce pays ?

N. Tsutsumi : L’animation française attire l’attention des Japonais et nous-même avons été particulièrement conquis par des œuvres comme l’illusionniste ou encore Ernest et Célestine. C’est dans le contexte de la sortie de telles œuvres et par le plus grand des hasards que nous ont été présentés Mme Oshima pour les musiques, les gens de Wayô Records et d’Ink Production. Voilà pourquoi nous avons fait le choix de la France.

02Que représente pour vous le film d’animation franco-britannique L'Illusionniste  ?

N. Tsutsumi : C’est une œuvre de Sylvain Chomet qui a été très remarquée au Japon. Nous avons eu l’opportunité de réaliser Little Witch Academia avec les personnes de ce studio qui se sont occupés de la musique de l’Illusionniste.

03Qu’en est-il de votre volonté de présenter Little Witch Academia au Festival Annecy ?

N. Tsutsumi : Nous y travaillons.

04M. Yoshinari, pouvez-vous nous décrire votre parcours professionnel ?

Y. Yoshinari : Je suis animateur, illustrateur et metteur en scène. Mes œuvres principales sont la série animée ainsi que les films d’Evangelion, Gurren Lagann, sur laquelle je me suis occupé du mecha design; Panty & Stocking with Garterbelt en tant que responsable des éléments d’arts conceptuels et comme réalisateur sur Little Witch Academia.

05Comment êtes-vous arrivé sur la production de Little Witch Academia ?

Y. Yoshinari : La raison pour laquelle je me retrouve à ce poste est simple : j’étais libre et disponible immédiatement lors de la distribution des rôles. De plus, le fait que Little Witch Academia soit intégré au processus Anime Mirai n’est pas pour me déplaire, le planning de production était beaucoup plus souple qu’un projet destiné à la diffusion télévisée.

Little Witch Academia

tag Le bureau de travail de Yō Yoshinari, le réalisateur de Little Witch Academia

06Comment est né le projet "Little Witch Academia" ?

N. Tsutsumi : Il  a fallu réfléchir dans l’urgence à un projet  nous permettant d’avoir le soutien d’Anime Mirai,  une entreprise dépendant de l’Etat. L’activité principale d’Anime Mirai étant la formation de jeunes recrues, nous nous sommes demandé s’il ne serait pas mieux de modifier cette histoire d’apprenti animateur.  C’est ainsi qu’est née l’idée de donner le rôle principal à une apprentie sorcière.

07Quel a été le budget alloué par le projet Anime Mirai pour cette production ?

N. Tsutsumi : Nous avons réalisé ce projet avec un total de 38 millions de yens (environ  310 000 euros). Nous avons utilisé la totalité de cette somme.

08Pouvez-vous nous présenter brièvement chacune des étapes de production et leurs durées ?

N.Tsutsumi : La quasi-totalité du temps de production a été allouée à la réalisation des dessins. Comme la formation de jeunes animateurs a été l’objet principal de ce projet, c’est pour eux que tout ce temps a été utilisé. Pour ce qui de l’animation, des finitions ou du  tournage, chacune de ces étapes  a demandé deux bons mois de travail, ce qui est plus long  que pour un anime diffusé à la télévision.

09Le rendu final reprendra-t-il le même aspect graphique que les imageboards ?

Y. Yoshinari : A vrai dire, ce que vous voyez là sont quasiment des images définitives. Nous allons toutefois modifier le tout pour lui donner une touche finale.

10Comment avez-vous procédé lors de la création du character design ?

Y. Yoshinari : Il a fallu donner à la physionomie des personnages des particularités bien marquées afin de conserver leur unité malgré la diversité de leurs expressions. Au début, on prévoyait un grand nombre de personnages, mais nous avons dû le réduire pour des raisons de commodité.

11Quels soins ont été portés à la conception des décors ?

Y. Yoshinari : Par rapport à l’aspect esthétique, le travail s’est plus tourné vers  la forme générale et les teintes que sur les détails. J’ai pensé à un décor de labyrinthe souterrain géant construit de façon à ce que l’espace s’étende à la verticale, ce qui coïncide avec ce passage où le récit décolle franchement.

Little Witch Academia

tag Illustration couleurs post-production signée Yō Yoshinari.

12Avez-vous employé des images 3D dans la conception de l’animation ?

Y. Yoshinari : Non, nous n’avons inséré aucune image 3D.

13 Lors de notre visite dans vos locaux, nous avions remarqué la présence de messages rédigés par Tadashi Hiramatsu (Kare Kano, Abenosbashi). Pouvez-vous nous éclairer à ce sujet ?

N.Tsutsumi : M. Hiramatsu travaillait à ce moment-là sur le long-métrage Evangelion 3.0. Toutefois, il prenait parfois le temps de nous fournir quelques conseils concernant la production de Little Witch Academia.

14 Pensez-vous que ce titre pourrait être adapté en série télévisée, en OVA ou en manga ?

N.Tsutsumi : Bien entendu, nous voudrions que les choses  se fassent ainsi mais tout dépend de la réception de notre travail par le public. Soutenez-nous !

15 Que pensez-vous de l’idée de réaliser un Artbook en trois langues (Japonais, Français et Anglais) ?

N.Tsutsumi : Pour ce qui est d’un artbook, nous sommes en train d’étudier la forme sous laquelle publier ce travail de réalisation.  Nous pensons également que ce serait une bonne idée de le sortir en trois langues.

Little Witch Academia

Little Witch Academia

Little Witch Academia

Informations & Crédits

Source(s) : Sekai Project
Date de publication : 29 avril 2013
Auteur(s) : Otaking
Autres informations :Un grand merci à toute l'équipe du studio Trigger, pour avoir accordé à nouveau sa confiance, et à Jonathan KHERSIS. Traduction réalisée par Andy OULEBSIR et Stéphane GRENIER.